Vous vous apprêtez à vous abonner à la newsletter, et vous avez besoin de plus d’infos ?  Vous êtes au bon endroit …J’essaye ici, en toute transparence, de devancer vos questions, et de vous expliquer ma démarche. Je reste disponible pour répondre à vos interrogations, il suffit de me laisser un message

 

On commence par les présentations ?

Je suis Lise, une maman débordée (comme vous), qui voulait aller plus loin que le partage de ses tableaux Pinterest sur les anniversaires pirates ! je me suis dit que la thématique était tellement foisonnante qu’on pouvait en faire un site. Là aujourd’hui, au moment où je vous parle (octobre 2017), je n’ai écrit que le dixième de toutes mes idées. Revenez pour les petits frères et soeurs dans quelques années ^^

 

De quoi va parler la newsletter ?

Mais de fête pardi ! La première newsletter que vous recevrez parlera d’anniversaire sur le thème des pirates, puisque vous êtes en train d’en organiser un…

Les prochaines vous donneront des idées sur différents thèmes ( déco, jeux, invitations, recettes de gateaux qui en jettent, mais pour les nuls).

 

Combien de newsletter vais-je recevoir par an ?

2 ou 3 mon capitaine! Je ne suis pas une entreprise aux longues dents, prête à tout pour vous vendre sa grand-mère.

 

Je suis assez spammée moi-même pour vous infliger cela.
Ma newsletter, je vais la bichonner, la préparer soigneusement, pour essayer de vous proposer un contenu sympa, rapide à lire, et surtout inspirant. Et si ca se trouve, vous allez m’en redemander 😉

 

Pourquoi dois-je m’inscrire à la newsletter pour télécharger l’invitation ?

Cela ne vous aura pas échappé, les invitations sont gratuites… Pour autant, il m’a fallu du temps pour les concevoir. Et encore plus pour alimenter ce site tous les jours, dénicher les meilleurs idées, tester des tutos, en imaginer de nouveaux. Tout cela prend du temps, et de l’argent ( frais de noms de domaine et de serveurs).

Pour me motiver à continuer sur la durée, j’ai mis en place un système de monétisation, que j’espère le moins intrusif pour vous, mais que je tiens à vous expliquer. La newsletter contiendra quelques éléments commerciaux comme : des bons de réduction ou des liens d’affiliation.

Un lien d’affiliation, est un lien renvoyant vers le site d’un partenaire (par exemple, un vendeur d’accessoires de fête). Le site anniversaire-pirate.com contient lui-même des liens d’affiliation. Peut-être ne les avez vous pas vus, car il n’y en a pas de partout.
Concrètement, cela signifie que si vous faites un achat après avoir cliqué sur mon lien, je serai rétribuée un petit % (souvent 4 à 10% dans le meilleur des cas) de votre panier. En gros, au maximum 2 euros si vous en avez dépensé 20.

Mais alors, suis-je riche ?! 
J’aimerais vous dire oui en crânant… Mais voici la vérité : depuis son ouverture il y a un an, je n’ai toujours pas pu rembourser les frais engagés pour la création de ce site. On ne peut pas dire que ce soit rentable, mais  cela suffit à m’encourager, car je pense y arriver l’an prochain.

Bien sur, je pourrais mettre de la pub de partout, ca irait plus vite. Mais c’est un choix. Je ne souhaite pas polluer visuellement le site, on est assez saturés de pub comme ca.

Voilà le défi que j’espère relever grâce à vous : faire un peu de pub, pour tirer quelques revenus encourageants, mais sans aller trop loin pour garder un site de qualité, qui serve le bien commun. La phrase est un peu prétentieuse, mais… vous avez compris l’idée ?

 

Qu’allez-vous faire de mes données ?

Vos données sont utilisées uniquement pour l’envoi de ma newsletter, elle ne seront PAS vendues à des tiers.Les informations recueillies sur le formulaire sont enregistrées dans un fichier
par moi-même pour l’envoi d’une newsletter. Elles sont destinées à Anniversaire Pirate. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d’accès aux données vous concernant et les faire rectifier en me contactant.

 

Puis-je me désinscrire ?

Oui bien sûr, c’est la loi 🙂 Il faudra cliquer sur un petit lien au bas de la newsletter, c’est tout simple.
Allez, je retourne à la rédaction de mon prochain article…